Un peu d' histoire

Tout commence vers l’an 1000

La bourgade de Marz, née vers l'an 1000, était située au lieu-dit « Pré-de-la-Cure » à l'emplacement actuel du Vieux Bourg. Son nom viendrait du dieu romain de la guerre Mars auquel était dédiée la forêt des bords de l'Erdre.
En effet, les marais étaient recouverts par la forêt de Mars et les Romains la défrichèrent afin d'établir leur camp nord pour surveiller la cité des Namnètes.
D'ailleurs, des restes enfouis d'un hippodrome au Breil et d'un théâtre romain dans la lande de Coussol en bordure du marais, datant de l'époque du l'empereur Hadrien (IIe siècle) ont été découverts à la fin du XIXème siècle par l’archéologue Léon Maistre. Une rue porte d'ailleurs son nom à Petit Mars, tout comme la rue du Théâtre de Coussol.
Tous les détails de ces recherches et beaucoup d'informations sur les vestiges gallo-romains de Petit Mars sont décrits par Léon Maistre lui-même dans son recueil « Les villes disparues de la Loire-Inférieure (Impr. de V. Forest et E. Grimaud, 1886), disponible en ligne ici.
L'adjectif "Petit" est ajouté le 30 avril 1560 du fait de la taille du bourg.

Puis le bourg se déplace en 1649

Peu à peu les moyens de déplacement évoluent faisant perdre à l'Erdre son intérêt : la diligence remplace le coche d'eau, les attelages se substituent aux péniches. L'activité économique se déplace alors vers les axes de circulations routières et en 1649, l’église paroissiale est transférée à la chapelle de Patience au lieu-dit Vignereaux (ou Vignoreaux) à l’emplacement actuel de l’école de musique. Le calvaire garde le souvenir de ce lieu de culte.
Cette date marque donc la naissance du nouveau bourg du Petit Mars tel qu’on le connaît.

Informations annexes au site